À quoi ressemble l’avenir du secteur financier à long terme ?

C’est la question qui fut posée à un groupe d’ étudiants de la Solvay Brussels School Economics & Management, de l’Université de Gand et de la KU Leuven. Avec le bureau de consultance HazelHeartwood, les étudiants ont mené un travail approfondi sur le terrain, ils ont effectué des analyses de marché et ils ont lancé des consultations en ligne ou réalisé divers entretiens individuels. Ils ont ensuite traduit leur vision dans un rapport qui explique comment ils voient évoluer le modèle de la banque dans les années à venir.

En 2020, leur banque est :

  • une banque qui fait du client le banquier
  • une banque coopérative qui fait de ses clients des actionnaires
  • une institution sans agences ni terminaux bancaires, dans une société sans argent liquide
  • une banque qui opère surtout via internet et les médias sociaux
  • avant tout une facilitatrice, dont l’activité se concentre sur le commerce et l’échange d’information entre ses clients
  • une institution qui informe et forme ses clients de façon proactive sur les questions financières, surtout par le biais de plates-formes électroniques

D’après les étudiants, d’ici 2020, les banques se concentreront notamment sur des conseils plus personnalisés, l’offre de services sera moins universelle et davantage orientée vers des niches spécifiques et de nouveaux moyens de paiement électroniques seront en plein essor, ainsi qu’une approche plus ‘do-it-yourself’ de la part du client. Cette vision permet d’entrevoir les attentes de la future génération de clients et de consommateurs.

Pour de plus amples informations : www.bankofthefuture.be.